Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lettre aux chanteuses enceintes

Imprimer

C'est une chanteuse de Genève qui m'a donné l'idée d'écrire ce billet.
Il s'adresse à toutes les chanteuses enceintes. L'objectif étant de partager mon
expérience de chanteuse ayant 3 enfants: Comment ça se passe pour mon chant
pendant et après la grossesse? Enceinte et en voix est-ce possible?

 

Chanteuses ,
vous devez être habituées à écouter votre corps... Alors si je devais vous donner un seul conseil, ce serait celui-ci :
ÉCOUTEZ VOTRE CORPS!! ;-))

Peut-être que vous chantez tjs, malgré la grossesse. Je vous le souhaite, pour vous et pour bébé. Vous avez sans doute remarqué combien votre cage thoracique s'ouvre merveilleusement, et même si bébé prend un peu de place, il en laisse tjs assez pour que maman puisse bien abaisser son diaphragme (sinon, faut le lui demander gentiment, il comprend très vite!)

D'autre part, vous aurez aussi sans doute remarqué comme les aigus sont plus faciles, et comme le timbre de la voix s'enrichit au fil des mois... Merci les hormones. Alors tout ça, c'est bien agréable, mais c'est vrai que malheureusement, ça s'en va comme c'est venu... Sauf que nous avons cette chance merveilleuse d'avoir la "mémoire du corps" et même la "mémoire des cellules". Alors lorsque vous chantez en étant enceintes, prenez bien conscience de ce qui se passe dans votre corps! Écoutez vos sensations, vous pourrez les "rappeler" après l'accouchement...
 
Ensuite, lorsque vous aurez accouché, et bien, c'est sûr que les abdos seront tout ramollos, le périnée aussi et franchement, au début, on est dans les couches, l'organisation, l'allaitement peut-être, et je dois dire qu'on n'a pas vraiment la tête à reprendre le chant...
C'est pourquoi c'est excellent d'avoir un projet de concert, car au moins, on s'y remet au plus vite! J'ai une amie qui avait un concert d'un répertoire assez conséquent 2 mois après son accouchement: elle s'est remise à bosser à fond tous les jours et même si ce fut éprouvant, elle y parvint! Donc, c'est possible, tout dépend de l'objectif. Personnellement, je me sens vraiment d'attaque 3-4 mois après, mais cela dépend aussi de tant de facteurs!!(conditions d'accouchement, nuits du bébé, fatigue, temps, moral, envie...) 
 
De toute façon, la règle générale, c'est d'aller faire ses séances de rééducation du périnée le plus assidument possible (avec si possible la méthode de la GYMNASTIQUE HYPOPRESSIVE: renseignez-vous auprès d'une sage-femme compétente).
Et puis, reprenez tranquillement, quand vous vous sentirez en forme, avec des petites séances de technique au début, sans jamais forcer. Mieux vaut faire ses séances de rééducation avec la sage-femme que chanter chez soi et se blesser les cordes parce que la sangle abdominale et le diaphragme sont tout mous!! Je vous parle en connaissance de cause! (pour mon 2è, j'ai un peu laissé la rééducation, et j'ai eu mal aux cordes en reprenant le chant)
 
Et finalement: CONFIANCE!! Vous verrez, un bébé, c'est du travail, mais c'est tellement de bonheur et de joies que la santé vocale en bénéficie aussi. Et puis le chant, c'est comme le vélo: ça ne s'oublie pas!

Profitez bien du dernier trimestre de grossesse pour encore plus faire connaissance avec votre bébé, lui faire goûter souvent ces merveilleuses sensations que vous lui procurez en chantant, et trouvez une bonne sage-femme pour votre rééducation. Et quand vous aurez accouché, n'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai avec plaisir.

Avec toute mon amitié,

Nathalie

 

Les commentaires sont fermés.